Contenu Gratuit vs. Payant – Quelles différences ?

On trouve du contenu gratuit à peu près partout. Ils sont de tous types.
 
Que ce soit sur votre blog, dans des vidéos gratuites, en podcast ou sur vos pages de capture, votre connaissance est un bien immatériel inestimable. Grâce à elle, vos prospects apprendront qui vous êtes et seront plus enclin à acheter vos produits. 
  
Vos futurs clients ont donc accès à ces extras sans même payer. Et vos étudiants paient un certain montant pour accéder à vos ressources inédites. Mais vous vous demandez certainement, quelle différences notables existent entre le contenu que vous allez donner gratuitement et celui qui est payant. 

 
Il existe donc 3 éléments qui différencient les 2 formes de contenu : 
 

1 La réponse apporté dans votre contenu

 
Dans le contenu gratuit, il s’agit de répondre aux questions Quoi et Pourquoi. 
 
Dans le contenu payant, vous devrez à la question Comment.
 
Demandez-vous :
– Qu’est ce que mon client idéal a besoin de savoir ?
– Sur quoi doit-elle être renseigné ?
– Qu’est-ce qu’elle doit comprendre ?
– À quoi doit-elle croire avant d’acheter vos programmes et services ?
– Quelles sont les questions que mes clients n’arrêtent pas de se poser ?
– Qu’est ce qui marche aujourd’hui dans ma niche ?
 
Explorez toutes ces questions. Si ce contenu gratuit est l’aimant à prospects, donnez des exemples comme des histoires, des images ou des vidéos. Nous aimons rapprocher notre histoire à une autre, faire un parallèle entre ce qui nous arrive, et ce que les autres vivent. 
 

2 Des conseils et des idées, individualisés pour votre contenu gratuit. Une carte routière pour votre contenu payant.

 
Certains d’entre pointeront du doigt ceci : si je donne des informations à mon audience, souhaitera t-elle payer pour le produit/service que je souhaite vendre ?
 
Admettons que vous ayez envie de contourner le système. Que vous rassembliez toutes les informations proposé par 2 ou 3 consultants chevronnés sur un sujet donné. Et que vous utilisiez ces données pour faire votre propre système.
 
Premièrement, vous mettrez un temps fou à collecter toute l’information.
Et deuxièmement, vous n’êtes même pas sûr que votre solution fonctionnera.
 
Regardez un entrepreneur comme Olivier Roland. Il est à plus de 140.000 abonnés sur YouTube. 500.000 fans sur Facebook. Et il donne aujourd’hui et depuis plusieurs années gratuitement sur YouTube une vidéo par jour. Pensez-vous qu’il perd de l’argent en adoptant cette stratégie ? Pour le suivre depuis des années, mon petit doigt me dit que non !
 

Il est possible d’utiliser le contenu que vous glanez ça et là sur le web. Mais le problème sera d’assembler le puzzle. Et c’est là qu’intervient le contenu payant. Car celui-ci vous apprend comment mettre les pièces les unes à côté des autres, sans difficulté. C’est la méthodologie, le processus étape par étape. Il donne vie au système que vous présentez. C’est une carte routière qui explique en détail comment tout s’assemble.

 

Et c’est exactement ce que fait Olivier Roland et tant d’autres avec ses différents programmes de formation. 

3 Valeur vs. Valeur + spécifique + détaillé

 

Troisième différence qu’il existe entre le contenu gratuit et le contenu payant, c’est que le contenu gratuit a pour votre audience de la valeur.

 
Encore une fois, il permet de répondre au comment, sans se contenter de répondre à la question quoi et pourquoi.
 
Petite parenthèse, il peut vous arriver de proposer du contenu gratuit plus spécifique. Dans ce cas, ayez pour objectif de proposer du contenu encore plus détaillé dans votre programme payant. Comme si le contenu gratuit était une ébauche du contenu payant.
 

Ne frémissez pas à l’idée que des personnes peuvent récupérer les informations gratuites que vous aurez partagé. Ils ne pourront rien en faire si vous suivez les conseils que je vous donne dans cet article.

 

Vous avez aimé ? Il ne vous reste plus qu’à partager…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *