Comment communiquer avec impact lors d’une présentation – David Cantin

Impacter un public demande expérience et lâcher prise pour réussir. David Cantin dit même ceci : “Tout se dit … il suffit de savoir comment!”.

L’approche de David Cantin nous met en évidence l’art de présenter et se présenter pour mieux communiquer son contenu. 

Il nous explique dans ce podcast. comment rendre divertissant et pertinent vos présentations, que ce soit en personne ou devant un public. Objectif : mieux convaincre à travers votre discours, les échanges que vous avez avec les personnes qui vous écoutent.

Alors, vous recherchez de quoi booster votre approche en communication ? Vous souhaitez persuader et influencer ? Écoutez cet épisode de podcast !

Communiquer avec impact, pourquoi faire ?

David est un passionné de l’être humain. Il aime être en relation avec le public. Il fait parti des gens qui n’ont pas peur de se retrouver devant un groupe de personnes.

David dit lui-même qu’une certaine dynamique se créée quand 2 personnes échangent ensemble.

Il explique qu’il est important de prendre la peine de mettre de l’énergie dans le relationnel que l’on crée avec ceux que l’on côtoie, que ce soit dans une discussion simple avec un collègue ou dans un discours, par exemple dans une conférence.

La mise en place d’un rapport agréable avec les autres permet de bien communiquer.

Aussi, se présenter et présenter sont 2 choses différentes. Et pourtant, ces 2 éléments ont les mêmes bases. Ils permettent de convaincre, d’échanger et d’influencer celles et ceux qui écoutent.

Présenter et se présenter, y a t-il un juste milieu à avoir ?

Se présenter et présenter sont 2 pôles de la communication devant un public. Ils permettent tous 2 d’échanger, de créer une relation.

Que l’on fasse parti d’un groupe ou que l’on soit en charge de celui-ci n’est pas la même chose. Cela implique 2 façons de persuader et d’impacter différents.

  • Impacter un public en se présentant, c’est avoir une certaine aisance à dire ce que l’on fait, qui l’on est… à avoir un rythme, à faire du storytelling autour de son histoire.
  • Impacter un public en présentant, c’est avoir du contenu pertinent que l’on expose convenablement pendant un discours, une argumentation.

De plus, les gens se souviennent de 20% du contenu qu’ils entendent. Il est donc capital de savoir où l’on veut mettre ce 20% pour qu’il est un impact. 

Communiquer avec impact et la règle du 20 %

Impacter un public, c’est passer une information avec par exemple une introduction de qualité en laissant l’effet WOW pour la suite, là où c’est réellement important.

D’ailleurs, en marketing, c’est ralentir le rythme autour du sujet où l’on exprime, c’est sortir de l’ordinaire pour vendre.

Le 20% dépend de l’objectif que l’on se fixe : influencer ? persuader ? convaincre ?

Communiquer avec impact, choses à faire et à ne pas faire

Les choses à faire pour impacter un public :

Les choses à ne pas faire si l’on veut impacter un public :

Les questions flash que j’ai posées à David Cantin :

– Quelle mauvaise recommandation as tu déjà entendu concernant ton métier ?

– Une idée de business que tu aurais aimé créer ?

 

ÉCOUTEZ LE PODCAST MAINTENANT

_________________________________________________________

AUTRES MOYENS DE PROFITER DE CE PODCAST

_________________________________________________________

 Télécharger sur iTunes

 

La question du « Why ? » en personal branding – Stephane Briot

La question du « Why ? » en personal branding est capitale.

Beaucoup d’entre nous, moi y compris, se sont jetés tête baissée au démarrage d’une entreprise ou à l’obtention d’un poste tant convoité.

Je me rends compte aujourd’hui avoir toujours poursuivit le même but. Celui d’aider et de faire profiter de mon savoir-faire en analyse et stratégie marketing sur le web.

Chasse le naturel, il revient au galop !

Why et personal branding, pourrait-on le résumer en quelques mots ?

Stéphane nous explique que répondre à son why, c’est trouver la place qui est la plus juste pour soi.

C’est comprendre ce qui correspond le mieux à ses propres valeurs. C’est, en d’autres mots, trouver sa propre raison d’être, ses croyances.

Stéphane nous explique que trouver son « Pourquoi ? », c’est aller chercher dans ses propres souvenirs. Nos valeurs, les mots conscients et inconscients que nous exprimons ont une grande importance dans notre quotidien.

De là à dire que nos valeurs, nos souvenirs et nos actions ne font qu’un, il n’y a qu’un pas !

Why et personal branding, l’approche de Simon Senek

L’approche de Simon Sinek est intéressante selon Stéphane car elle met en lien notre passé et ce que nous faisons dans notre quotidien.

La question centrale, celle du pourquoi, était des mots sans cesse répétés lorsqu’on était gamin.

Cette question nous apporte l’équilibre. Elle amène de l’essence dans le moteur pour savoir où l’on va.

Elle nous cadre.

Car liberté et cadre sont nécessaires à l’épanouissement d’un être humain.

Le bouquin de Simon Sinek, start with why, a t-il été révélateur pour Stéphane ?

Oui et non ! Car Stéphane est friand de développement personnel.

Mais le fait de découvrir que le pourquoi détermine le comment et le quoi fut un réel changement.

Il a compris que cela permettait d’avancer de façon logique, sensée.

Why et personal branding, erreur à ne pas commettre…

Stéphane déconseille vivement de faire le chemin inverse, notamment sur les réseaux sociaux.

Commencer par vendre un produit (le quoi), montrer comment il a été conçu pour ensuite expliquer pourquoi on l’a fait est un non-sens.

La question du « Why ? », est-ce quelque chose à travailler à vie ?

Je ne vous apprends rien. Car l’être humain est un personnage fluctuant.

Mais les valeurs restent les mêmes dans le temps.

Ce qui change, c’est la façon dont nous allons divulguer notre pourquoi. Pas le pourquoi lui-même.

Ce qui va évoluer, c’est la position des valeurs sur son échelle. Par exemple, la dimension sentimentale qui prend le pas sur la vie professionnelle. Et quelques années plus tard, l’inverse se produit…

Nous avons tous un socle de 5 à 10 valeurs qui sont nos valeurs fondamentales et qui ne varient pas ou peu.

Les questions flash que j’ai posées à Stephane Briot :

– Si tu avais un tableau sur lequel afficher quelque chose chez toi, qu’est ce que ce serait et pourquoi ?

– Quelle mauvaise recommandation as tu déjà entendue concernant ton métier ?

 

ÉCOUTEZ LE PODCAST MAINTENANT

_________________________________________________________

AUTRES MOYENS DE PROFITER DE CE PODCAST

_________________________________________________________

 Télécharger sur iTunes

 

Réseautage 2.0 – Amokrane Mariche

Le réseautage 2.0 permet de se créer un réseau de connaissances ou des connexions stratégiques à travers les médias sociaux, notamment par LinkedIn, le réseau social professionnel par excellence.

Et Amokrane a su utiliser à son avantage la mise en place de ce réseau depuis un autre continent.

Réseautage 2.0, quelle a été sa démarche avant de venir au Québec ?

Pour s’intégrer dans une société nous dit Amokrane, il est nécessaire d’être à l’écoute de son environnement, d’être attentif aux autres.

Avant d’arriver à Montréal, un mot est revenu souvent dans les communications qu’il avait avec les personnes qu’il contactait : le réseautage.

Il a su le développer et s’entourer. C’est d’ailleurs ainsi qu’il a bénéficié de mentorat. Ceci lui a permis de recevoir le conseil suivant : « soit intelligent dans ta façon de réseauter »

Et lisez la suite, il a appliqué ce conseil.

 

Comment Amokrane a utilisé le réseautage ?

Depuis Malte, il a commencé à cibler des gens. Surtout via LinkedIn, il a cherché des personnes en fonction de leur industrie ou encore de leur centre d’intérêt.

Il a su créer une relation de complémentarité entre lui et les personnes avec qui il s’est mis en contact.

Il a établi des connexions avant même d’arriver, par exemple via des conversations sur Skype.

 

Réseautage 2.0, le point culminant

Ce fut LinkedIn Local qu’il a décidé de créer en collaboration avec d’autres personnes rencontrées sur LinkedIn. Il a même pris contact avec Anna McAfee, en Australie, qui a lancé ce mouvement.

Le LinkedIn Local de Montréal a cette particularité que l’on vous propose de se rencontrer en partant des passions qui animent les gens. Cela permet de démocratiser le réseautage et simplifier la mise en relation.

Amokrane a bien entendu invité les gens qu’il avait rencontré via LinkedIn dans les LinkedIn Local qu’il organisait.

CQFD.

Il a ainsi pu élargir son réseau en moins de temps qu’il faut pour le dire.

Et c’est grâce à ses activités sur LinkedIn qu’il a obtenu un poste à la Chambre de Commerce du Montréal Métropolitain.

 

Réseautage 2.0, un plan de bataille

Amokrane avait visé la Chambre de Commerce du Montréal Métropolitain comme employeur potentiel.

D’ailleurs, l’avantage qu’il a eu quand il s’est présenté sur place, c’est qu’une partie des personnes rencontrés connaissaient déjà Amokrane.

 

Pour résumer, le réseautage 2.0, qu’est-ce que c’est ?

C’est avoir des connaissances ou des connexions stratégiques.

C’est aussi comprendre la portée organique du contenu diffusé sur LinkedIn.

Et enfin c’est travailler son image de marque que l’on diffuse auprès de son réseau.

 

Le réseautage n’est pas désintéressé. C’est d’ailleurs très chronophage. Mais cela « permet d’ouvrir son monde pour aider, pour donner » selon les mots d’Amokrane.

Enfin, il a définit par ailleurs 3 catégories de personnes dans son réseau :

  • Les personnes qu’il conseille
  • Les personnes qui sont ses semblables
  • Et les autres qu’il regarde comme exemple

 

Les question flash que j’ai posé à Amokrane :

– Une idée de business que tu aurais aimé créer ?

– Quel(s) conseil(s) donnerais tu à un jeune étudiant qui finalise ses études et qui entre dans le monde professionnel ?

 

ÉCOUTEZ LE PODCAST MAINTENANT

_________________________________________________________

AUTRES MOYENS DE PROFITER DE CE PODCAST

_________________________________________________________

 Télécharger sur iTunes

 

Créativité et Storytelling – Lionel Clément

Créativité et storytelling, c’est le sujet que nous allons traité dans cet épisode. Et j’ai eu le grand honneur d’échanger pour l’occasion avec Lionel Clément.

Créativité et storytelling, est-ce un jeu ?

Non, répond franchement Lionel.

Car le storytelling fait parti intégrante du coeur névralgique de la stratégie marketing.

Quand Lionel organise des cessions de storytelling pour ses clients, il leur fait créer par exemple une proto-histoire. Celle-ci est une histoire avec des marqueurs importants qui doivent absolument faire partie du storytelling de l’entreprise.

Par exemple, les personnages qui composent cette histoire, les conditions de diffusion (entendez ici source de diffusion du storytelling, par exemple les réseaux sociaux) par rapport aux besoins des clients.

Lionel explique même que l’on peut faire du très bon storytelling dans un devis.

Créativité et storytelling, est-ce avant tout de l’introspection ?

L’histoire de l’entrepreneur a un intérêt pour la structure du storytelling.

Mais ce n’est pas une condition suffisante.

Les pré-requis sont les suivants : comprendre qui est ce client, écrire son histoire, et montrer de quelle manière ce que j’ai à lui proposer va lui permettre de résoudre certaines de ses problématiques opérationnelles.

Un bon storytelling est la réunion de 3 storytelling différents :

Et ce n’est pas une obligation de mettre en avant l’entrepreneur…

Le storytelling est avant tout affaire de personnalisation. Et pour cela, je vous laisse écouter un autre épisode de podcast que j’ai tourné avec Hugo Hamel.

Créativité et storytelling, quel exercice ?

Un exercice de storytelling proposé par Lionel Clément est cela de la carte empathique.

Pour cela, mettez un personnage au milieu. Et aux 4 coins réfléchissez et déterminez :

  • C qu’il pense
  • Ce qu’il voit
  • Ce qu’il dit et ce qu’il fait
  • Ce qu’il entend

Tout en bas, définissez 2 choses.

  • Quels sont ses 3 freins principaux ?
  • Quelles sont ses 3 motivations ?

Voici ce que cela donne :

Illustration ar c-marketing.eu

Cela permet d’avoir un compréhension de qui est votre cible.

Créativité et storytelling, chose à ne pas faire

Lionel conseille ceci pour le stoyrelling de l’entrepreneur : d’arrêter de vouloir être un entrepreneur inspirant.

Sur tous les réseaux sociaux, tout le monde veut être inspirant. Mais vous êtes noyé dans la masse en faisant comme tout le monde. C’est très compliqué de faire entendre sa voix.

Se focaliser sur quel est la compréhension de ses clients est pour lui une chose fondamentale très souvent oublié.

Les questions flash que j’ai posé à Lionel :

– Dans les 5 dernières années, en quoi tu a été bon a dire « Non » ?

Dire non à des activités chronophages qui ne rapportent rien

– Une idée de business que tu aurais aimé créer ?

Produits de soins naturels, avec la spécificité de faire zéro promotion sur les réseaux sociaux 

 

ÉCOUTEZ LE PODCAST MAINTENANT

_________________________________________________________

AUTRES MOYENS DE PROFITER DE CE PODCAST

_________________________________________________________

 Télécharger sur iTunes

 

La Personnalisation, Pilier De Votre Stratégie Commerciale – Hugo Hamel

La personnalisation est de loin une méthode approuvée et pronée par bon nombre de marketeur, de PME et de grandes multinationales.

Mais, au fond, pour vous et moi, qu’est-ce que cela signifie personnaliser une relation ? Comment s’y prendre pour personnaliser sur les réseaux sociaux ? Quels conseils pourriez-vous recevoir pour l’utiliser à votre compte ?

C’est de ceci dont nous parlons dans ce podcast. Mais pas que… puisqu’Hugo nous explique aussi sa fascination pour un animal pas comme les autres.

La personnalisation, qu’est ce que c’est ?

Si on devait prendre un exemple concret, que tout le monde connaît, nous parlerions du géant américain Amazon.

Ils utilisent de façon très efficace la personnalisation. Rappelez-vous la section produits similaires.

C’est une redoutable arme de vente sur le site Amazon. Car l’expérience de vente s’en trouve bonifié pour l’utilisateur.

Et que ce soit chez Amazon ou dans votre PME, tous les cycles de vente peuvent être personnalisable. Il n’existe pas de différence entre le monde du B to B et celui du B to C.

Nous avons tous besoin de personnaliser, donc de segmenter pour satisfaire les besoins de nos clients.

La segmentation remet-elle en cause la personnalisation ?

La segmentation et la personnalisation selon Hugo sont complémentaires.

Il est nécessaire de construire un cycle de vente pour chaque persona. Cela améliorera à terme la façon dont on segmente.

Et personnaliser n’est pas synonyme d’automatisation. L’objectif premier est de rendre la relation commerciale la plus agréable pour celles et ceux à qui nous nous adressons.

Algorithmes et personnalisation. Comment comprendre les données recueillis ?

Les algorithmes évoluent pour nous présenter du contenu qui nous convient.

Ils s’adaptent pour nous donner la meilleure expérience possible.

Et nous devons faire de même avec nos clients : leur présenter du contenu qui les intéresse. S’adapter à leurs besoins. En bref, personnaliser.

La personnalisation permet de se démarquer.

La personnalisation, conseils de pro.

Sur les réseaux sociaux, lors d’une mise en contact, Hugo conseille de se mettre à nue, de montrer sa vulnérabilité.

Hugo explique que lorsqu’il reçoit une invitation, par exemple sur LinkedIn, il se pose 3 questions :

Donc, pour être efficace et pour que vos mises en contact soit de qualité, renseignez-vous sur la personne que vous abordez pour rendre un message plus unique.

Visez la qualité plutôt que la quantité.

Les questions flash que j’ai posé à Hugo :

– Si tu avais un tableau sur lequel afficher quelque chose chez toi, qu’est ce que ce serait et pourquoi ?

Un écran interactif avec des méduses. Fascination. Hypnotisant

– Quelle mauvaise recommandation as tu déjà entendu concernant ton métier ?

La personnalisation n’est pas un gadget. C’est un moyen d’optimisation pour votre relation client.

 

ÉCOUTEZ LE PODCAST MAINTENANT

_________________________________________________________

AUTRES MOYENS DE PROFITER DE CE PODCAST

_________________________________________________________

 Télécharger sur iTunes